Pour ce 9ème épisode, Wilfried Heyse, biostatisticien dans l’équipe « Déterminants moléculaires du remodelage cardiaque et de l’insuffisance cardiaque »  au sein de l’Institut Pasteur de Lille, nous explique comment prévenir les risques d’insuffisance cardiaque à partir d’outils statistiques.

Depuis 3 ans, le doctorant en mathématiques appliquées s’appuie sur les statistiques pour décoder les liens éventuels entre certaines protéines et le risque de récidive d’infarctus du myocarde. Confronté à une quantité astronomique de données, Wilfried est parvenu à créer un modèle qui cible les 50 protéines susceptibles d’engendrer une insuffisance cardiaque.

Quand Wilfried parle des mathématiques, c’est avec passion : « Ce qui me plait dans les statistiques, c’est que c’est un outil qui est utile partout. On en a besoin pour comprendre le monde et le comportement des gens. J’aime beaucoup cette partie appliquée, qui nécessite un travail d’interprétation pour comprendr les résultats qu’on obtient. »

Wilfried conclut sur une touche personnelle : « La recherche, ce n’est pas toujours l’image qu’on en a. Derrière l’image de la blouse blanche, il y a énormément de gens qui font avancer la recherche et qu’on ne voit pas ».

Découvrez son interview complète.

Retrouvez les dernières avancées de l’unité de recherche 1167.