Influenza, Immunité et Métabolisme

INSERM U1019 – CNRS UMR9017 – Université de Lille – CHU Lille – Institut Pasteur de Lille

CIIL recherche Grippe immunité métabolisme

Présentation

Les infections respiratoires virales et bactériennes représentent un lourd fardeau pour la société. L’âge et les comorbidités, telles que les pathologies métaboliques chroniques, sont les principaux facteurs de risque de morbi-mortalité due aux infections respiratoires. Notre laboratoire s’intéresse aux infections par le virus de la grippe et le pneumocoque et, plus récemment, par le coronavirus SARS-CoV-2, responsable de la pandémie de COVID-19. Les objectifs sont (i) identifier les mécanismes de défense de l’hôte contre ces infections, (ii) définir les facteurs liés à l’âge et aux comorbidités associés aux formes sévères d’infection, et (iii) développer de nouvelles thérapies anti-infectieuses. Les chercheurs d’intéressent particulièrement au microbiote intestinal et au tissu adipeux, décrits comme régulant les réponses immunitaires lors des infections respiratoires. Une meilleure compréhension de l’axe intestin/poumon/tissu adipeux pourrait conduire à des découvertes exploitables d’un point de vue thérapeutique.

Actus

  • L’équipe possède une expertise reconnue dans le domaine des infections respiratoires et de l’immunité innée. Elle cherche à comprendre les mécanismes responsables des dysfonctionnements immunitaires liés à l’âge et aux comorbidités, dont l’obésité. Les chercheurs s’interessent aux infections virales (virus de la grippe, SARS-CoV-2) et bactériennes (pneumocoque) et au rôle du microbiote dans le contexte de l’axe intestin-poumon. Récemment, des procédés thérapeutiques ont été identifiés et brevetés contre l’infection par le virus grippal et le pneumocoque. Parmi ceux-ci, des facteurs dérivés du microbiote intestinal, tels que les acides gras à chaînes courtes (AGCC) ont conduit à des résultats prometteurs (ANR ACROBAT, Région Hauts-de-France). Ces métabolites atténuent la sévérité et les effets secondaires de la grippe, dont les surinfections bactériennes (Cell Reports 2020). Des approches pharmacologiques et l’utilisation de prébiotiques et de probiotiques sont à l’étude, notamment des souches bactériennes sélectionnées présentant de fortes propriétés anti-inflammatoires et capables de produire des AGCC en présence de fibres spécifiques.
  • L’obésité, qui correspond à un excès de tissu adipeux blanc, est l’un des principaux facteurs de risque des formes graves d’infections respiratoires, questionnant sur le rôle du tissu adipeux dans la physiopathologie de ces infections. L’équipe a récemment montré que l’infection grippale conduit à des perturbations chroniques du métabolisme de l’hôte ainsi qu’à des modifications des propriétés inflammatoires et métaboliques du tissu adipeux blanc, caractérisées notamment par le brunissement du tissu (Commun Biol 2020). Les mécanismes d’induction du brunissement du tissu adipeux sont en cours d’étude, à la fois chez des souris jeunes adultes et des souris âgées (CPER CTRL 19 FEDER DESTRESS-Flu).

Projet transversal

  Conséquences de la dérégulation du rythme circadien lié à l’âge sur les défenses immunitaires contre les infections respiratoires

L’équipe étudie l’influence de l’âge sur les infections respiratoires, en s’intéressant notamment au lien entre sénescence cellulaire et infections respiratoires (ANR INFLUENZAGEING et SENOCOVID). Les résultats chez la souris mettent également en lumière le lien entre le dysfonctionnement du rythme circadien et l’altération des mécanismes de défense au niveau pulmonaire (en lien avec Inserm U1011, H Duez/B Pourcet). Il est probable que l’expression non contrôlée de certains gènes de l’horloge perturbe l’efficacité de la réponse immunitaire innée, favorisant ainsi l’infection (CPER CTRL 19 FEDER et ANR DREAM).

Membres

François TROTTEIN
DR1 CNRS, responsable de l’équipe I2M
Numéro ORCID : 0000-0003-3373-1814

Corinne GRANGETTE
DR Institut Pasteur de Lille, responsable de l’axe pro et prébiotes
Numéro ORCID : 0000-0003-2398-448X

Isabelle WOLOWCZUK
DR2 CNRS, responsable de l’axe comorbidité
Numéro ORCID : 0000-0001-6692-6904

Lucie DERUYTER
Technicienne, Université de Lille

Séverine HEUMEL
Technicienne, Institut Pasteur de Lille

Cyril ROBIL
Ingénieur d’étude, Institut Pasteur de Lille (CDD)


Valentin SENCIO
Post-doctorant (Inserm)

Marina MACHADO GOMES
Thèse (Université de Lille et Université du Minais Gerais, Brésil)


Bernardo CUFFARO
Thèse (Université de Lille)

Johanna BARTHELEMY
Thèse (Université de Lille)

Ozmen ÇOBANOGLU
Thèse (bourse Marie Sklodowska-Curie)

Emma BOGARD
Thèse (Université de Lille)

Publications

Sencio V, Barthelemy A,Tavares LP, Gomes Machado M, Soulard D, Cuinat C, Noordine ML, Salomé Desnoulez S, Deryuter L, Foligné B, Wahl C, Thomaz Viera A, Paget C, Milligan G, Ulven T,  Wolowczuk I,  Faveeuw C, Le Goffic R, Thomas M, Ferreira S, Mauro M Teixeira MM and Trottein F (2020).
Gut dysbiosis during influenza contributes to pulmonary pneumococcal superinfection through altered short-chain fatty acid production.
Cell Reports. 30(9):2934.

Ayari A, Rosa-Calatrava M, Lancel S, Barthelemy J, Pizzorno A, Mayeuf-Louchart A, Baron M, Hot D, Deruyter L, Soulard D, Faveeuw C, Sencio V, Le Goffic R, Trottein F and Wolowczuk I (2020).
Influenza A virus infection rewires energy metabolism and induces browning features in adipose cells and tissues.
Communications Biology 4;3(1):237

Paget C, Deng S, Soulard D, Priestman DA, Speca S,  von Gerichten J, Speak AO, Mallevaey, T, Pewzner-Jung Y, Futerman AH, Faveeuw C, Platt FM., Sandhoff R and Trottein F (2019).
Mammalian ganglioside species with specific ceramide backbones activate invariant Natural Killer T cells.
Plos Biology 17(3):e3000169.

Beshara R, Sencio V, Soulard D, Barthélémy A, Fontaine J,  Pinteau T, Bachar Ismail M,  Paget C, Sirard JC, Trottein F, Faveeuw C (2018).
Alteration of Flt3-Ligand-dependent de novo generation of conventional dendritic cells during severe influenza contributes to bacterial superinfection.
PLoS Pathogens. 14(10): e1007360

Barthelemy, A., Ivanov S., Fontaine, J., Bouabe, H., Paget, C., Faveeuw, C, and Trottein F (2017).
Influenza A virus-induced release of interleukin-10 inhibits the antimicrobial activities of invariant natural killer T cells during invasive pneumococcal superinfection.
Mucosal Immunol 10:460.


Mots-clés

Infection respiratoire ; Âge ; Tissu adipeux ; Comorbidité ; Microbiote intestinal ; Thérapies ; Probiotiques ; Métabolisme ; Immunité innée

Contact équipe

François Trottein
Responsable de l’équipe Influenza, Immunité & Métabolisme

françois.trottein@pasteur-lille.fr
03 20 87 78 85